Le Cri du Peuple #3: Double langage

Krystobal enfile le costume du Père Gueulard et s’étonne du double langage des élus PS et leurs alliés sur la rive droite face aux fermetures de classes et aux réformes de Jean-Michel Blanquer.

+++

Faut voir ça comme ils manipulent la langue de bois. Les faits qui le démontrent, et ce n’est qu’un exemple, j’en ai des stocks en magasin :

Mardi 25 juin dès 8 heures, devant le collège Manon-Cormier de Bassens, enseignants, parents d’élèves et élus se sont mobilisés,  pour dénoncer la fermeture d’une classe de 6e pour la rentrée 2019. Sud-Ouest en parlait ICI. Le 2 juillet 2019, une motion est votée par tous les élus de Bassens dénonçant la fermeture de cette classe. Jusque là tout va bien,  MAIS   ………

Quelques jours plus tard, nous apprenons que la sénatrice Françoise Cartron (ex socialiste, maintenant LREM) et les élus socialistes (Macron-compatibles ?) de la rive droite,  invitent à Lormont le ministre  Blanquer (une honte !).

Le 8 juillet donc, le ministre  Blanquer a été accueilli sous les huées d’un comité d’accueil digne de ce nom, aux cris de « Blanquer démission »  par environ 200 enseignants: parents d’élèves, citoyens.  Cette réunion était réservée aux élus locaux …  Belle conception de la démocratie quand on sait que des classes sont supprimées dans certaines communes, comme à Bassens.

Pas un seul élu de Bassens pour venir se joindre aux enseignants et parents d’élève pour dénoncer haut et fort la suppression de la classe. Alors à Bassens le 25 juin, c’était du cinoche  ?

RIEN, nada !  Ils votent une motion bon chic bon genre mais ne vont surtout pas se mêler à ces  « gueux »  qui dénoncent ce ministre de l’éducation nationale, et la politique de Macron, et encore moins l’interpeller, non non, pour eux c’est une mascarade, ben voyons. Ils sont dans leur tour d’ivoire d’élus possédant une parcelle de pouvoir qu’ils ne veulent surtout pas partager avec les citoyens de Bassens. Je tenais à le dire haut et fort, certain(e)s feraient bien d’en faire autant.

Comme je dénonce cette situation sur le net (le PS semble me répondre par élue communiste interposée), l’adjointe communiste à l’éducation à Bassens, m’informe : « Aucun(e)  élu(e) de Bassens a participé à cette mascarade. » Ben voyons ! Voici ma réponse.

+++

Je rentre à l’instant d’une réunion sur Bordeaux, et je découvre ton message, j’y réponds de suite. Qu’est-ce qui est un mascarade ?  Tu as écrit  :  « Aucun(e) élu(e) de Bassens a participé à cette mascarade. » Tu parles pour les élus PS? Aucun intérêt, les communistes sont porteurs en principe de l’utopie communiste, pas de la collaboration avec un PS qui a toujours trahi le peuple, à Bassens, ils votent la loi Macron pour le travail du dimanche, … mais toi aussi ?Le comité d’accueil, digne de ce nom, était composé d’enseignants en lutte, ce n’est pas de la mascarade, ils étaient soutenus par certains communistes (de Bassens) et des insoumis (de la 4eme),  qui dénonçaient la venue du ministre Blanquer  invité par la sénatrice ex socialiste, devenue en marche et des élus socialistes Macron compatibles ? Explique toi camarade, ton message est peu clair . En tout cas puisqu’une une motion a été votée en conseil, le 2 juillet dernier, contre la suppression d’une classe, c’était justement le moment de rejoindre les manifestants pour protester haut et fort, ça c’est le combat de classe, pas d’organiser chez soi une  « réunion dînatoire »  pour faire la promotion du candidat PS de Bassens aux prochaines municipales. Mais moi j’y étais, apportant mon soutien citoyen et d’Insoumis, c’est ça être de classe, être révolutionnaire.

+++

Voici ce qu’en dit le collectif enseignants/parents d’élève de la Rive Droite contre la loi Blanquer.

LA LOI DE L’ECOLE DE LA CONFIANCE !!

Comme vous le savez, après être passée au parlement et au Sénat, la loi avec ses modifications sénatoriales a été examinée par une Commission Mixte Paritaire composée de députés et de sénateurs. Voilà en quelques points ce qui est en ressorti :

Ce qui a été supprimé : 

– Les EPSF (restons vigilants, M. Blanquer a précisé que « pour l’instant » nous n’étions pas mûrs pour accepter ça…)

– Pérennisation des jardins d’enfants : ils gardent la possibilité d’accueillir des enfants de 3 à 6 ans pendant 5 ans. Au delà ils ne pourront plus les accueillir car ce ne sont pas des écoles.

– Pour les directeurs : pas de pouvoir hiérarchique ni de participation aux évaluations des collègues.

– Pas de suppression d’allocations familiales pour les familles d’élèves absents

– Pas d’interdiction d’accompagner les sorties scolaires pour les parents portant un signe religieux.

Pour ce qui concerne plus spécifiquement le métier d’enseignant : 

– Pas d’annualisation des heures sans l’accord de l’enseignant concerné.

– Pas de formation en dehors des heures d’obligation de service.

– Pas d’avis du chef d’établissement sur l’affectation des enseignants.

Ce qui reste : 

– Création des EPEI

– L’article 1 qui limite fortement la liberté d’expression des enseignants par l’évocation de « l’exemplarité des personnels de l’éducation nationale » 

– Obligation de scolarisation à 3 ans : gros impacts financiers sur les mairies.

– Suppression du CNESCO remplacé par un Conseil d’évaluation de l’école sous dépendance ministérielle

– Intervention progressive des assistants d’éducation dans les classes

– ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education) remplacé par des INSPE dont les directeurs seront nommés par les ministres

Ce texte modifié repasse au parlement et au Sénat mais ne pourra pas être amendé par les députés et les sénateurs sans l’accord du gouvernement. Afin de présenter cette loi, Le Ministre BLANQUER était à LORMONT  ce lundi 8 Juillet à 14h. Son absence de volonté de dialogue reste totale puisque cette réunion est réservée aux élus locaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s